Cueillir les fleurs du silence: Nouvelles du Japon

Cueillir les fleurs du silence: Nouvelles du Japon
Language
Goodreads Rating:
4.00
Published:
March 22nd 2018
ASIN
B07BNTDBLH
Author:

Nouvelles du Japon * SADAKO ET LA LÉGENDE DES 1000 GRUES « Les mots qu’on a pas prononcés sont les fleurs du silence » Le 6 août 1945, 8h15 Japon, sur l'île d'Honshū à deux kilomètres d'Hiroshima Sadako dort paisiblement dans les bras de sa mère, Madame Sasaki. Une goutte de lait tiède coule au coin de la bouche de la petite fille aux joues roses. Il fait chaud et lourd. Sa mère amorce un geste de tendresse pour caresser les cheveux noirs si doux de Sadako. Le cri de guerre de l’enfer fige son mouvement. Deux secondes s’écoulent. Eternelles ces secondes.

Avez-vous déjà remarqué comme le temps peut se dilater parfois ? * MOMOTARO, LE GARÇON DE LA PECHE Les petits et grands enfants occidentaux connaissent l'histoire fabuleuse de JAMES ET LA PECHE GEANTE du regretté Roald Dahl. Ici, il est aussi question de pêche et d'un garçon courageux... Venez découvrir ce conte merveilleux japonais qu'est MOMOTARO, LE GARÇON DE LA PECHE * CHIZUKO, 15 ans, marche avec son grand-père à travers une forêt de cèdres depuis plus d’une heure. Le vieil homme qui marche à côté d’elle ? Ne vous fiez pas au crâne dégarni et bosselé de l’ancien. Encore moins à sa longue barbe. Il a encore l’énergie de ses vingt ans. Il a peut-être même plus d’énergie que vous ! Ce matin, alors qu’ils buvaient le thé ensemble, il l’a observée longuement et silencieusement d’un air grave avant de décréter « qu’il était temps »... * Dans le TERU TERU BOZU, la petite Emi aimerait tant que le soleil revienne. Ainsi, elle pourrait jouer dans la cour de l'école. * LE PETIT FRERE n'est pas le bienvenu dans la famille. Longtemps, l’invisible a été mon ami. Il gonflait mes plumes noires alors qu’elles n’étaient que duvet. Il soufflait dans le dos pour encourager mon envol. Il m’appelait, apportant avec lui les parfums d’ailleurs et des promesses de voyages. Il me berçait dans les airs lorsque je planais...